LE CONCOURS EUROVISION 2019 AURA-T-IL VRAIMENT LIEU EN ISRAEL ?

Une annonce reprise par des sites spécialisés sur l’Eurovision vient d’être mise en ligne. Ce site a décidé de retranscrire l’article dans son intégralité. Des informations exclusives sur l’avancement des négociations pour le prochain Concours Eurovision.

La 1ère réunion de l’UER avec la télévision nationale israélienne, la KAN, vient de se tenir à Genève. Cette 1ère journée de travail s’est déroulé dans les locaux de l’UER et s’est tenu discrètement (quand normalement les médias nous informent sur ce qui s’est passé). Quelques médias israéliens ont révélé quelques détails sur cette réunion. L’UER a été très claire : « Si des pays décident de ne pas participer à cette compétition en 2019. Cela ne se fera pas à Jérusalem ».

D’après l’article qui a filtré sur un site espagnol, eurovision spain, ni les dates du prochain concours n’ont été décidées, ni le lieu n’a été fixé.

Lors de la victoire de Netta mi-mai, le gouvernement israélien avait déclaré que cette compétition se tiendrait à Jérusalem. L’UER, ainsi que la KAN, vont maintenant devoir traiter tous les détails pour maintenir ou non la candidature de Jérusalem, comme une candidature sûre et fiable pour accueillir le prochain concours. En parallèle, chaque télévision va confirmer ou refuser sa participation dans cette compétition. Cette décision est décisive parcequ’elle risque de contredire le choix initial du gouvernement israélien.

Selon les dernières nouvelles des médias israéliens, en Europe, la question politique de ce pays est au centre de tous les débats. Le choix de la ville est le premier pas pour la candidature du pays. Les 1ères pressions ont débuté dans plusieurs pays, à travers les réseaux sociaux et plusieurs partis politiques. Le principal souci est le boycotte de plusieurs pays à cet évènement.

Pour l’instant 4 pays, ainsi que ses chaînes de radio-télévisions nationales, seraient décidés à se retirer du prochain concours et même de ne pas voyager en Israël. Le 1er pays qui a souhaité se retirer est l’Irlande. Quelques heures après la victoire de Netta à Lisbonne, la RTE (radio-télévision nationale irlandaise) a décidé de décliner l’invitation pour cette compétition, comme geste de solidarité envers la Palestine. La Suède et le Royaume-Uni (respectivement la SVT et la BBC) ont décidé de boycotter cet évènement pour les mêmes raisons. Finalement, c’est l’Islande, avec un mouvement populaire de plus de 25’000 personnes, presque le 10 % de la population, ont réclamé à la télévision nationale, la RUV, que la délégation de ce pays ne se rende pas en Israël, l’an prochain. La chaîne islandaise effectuera une réunion en juin et décidera de sa participation à ce festival. Ils consulteront l’ensemble des pays nordiques pour connaître leurs intentions et probablement réalisé un communiqué commun qu’ils enverront à l’UER.

Aux vues de toutes ces informations, l’UER, a émis un communiqué destiné à toutes les personnes qui ont l’intention de se rendre au Concours Eurovision l’an prochain, de ne pas réserver de vols. Des compléments d’informations paraîtront en temps voulu. Une autre option vient d’être révélée par l’UER est que la date de ce festival pourrait être déplacée vers la 2ème quinzaine du mois de mai 2019.

Ce site a décidé de retirer le drapeau israélien sur ces 2 pages (twitter et facebook)  suite à cet article et de laisser la photo de l’Altice Arena à Lisbonne.

Les bureaux de l’UER

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *