PATRICK JUVET EST MORT

Patrick Juvet est décédé à Barcelone à l’âge de 70 ans. Connu pour ses chansons disco et ses tubes comme “Where are the Women”, “La Musica” ou “I Love America”, le chanteur a été retrouvé mort dans son appartement en Espagne.

Né le 21 août 1950 à Montreux (Suisse), Patrick Juvet est décédé le 1er avril 2021 à l’âge de 70 ans, comme l’a annoncé son agent Yann Ydoux à l’AFP. Le corps de l’artiste a été retrouvé dans un appartement de Barcelone. Les causes du décès n’ont pas encore été révélées, mais selon nos informations, il est décédé d’une maladie prolongée. ” Il y aura une autopsie, je l’ai eu au téléphone il y a trois jours, je pensais que ça allait”, a déclaré son agent.

Installé à Barcelone pendant près de vingt ans, l’artiste débute dans la variété puis se tourne vers la musique disco dans les années 1970. Dix ans plus tard, il connaît un succès international avec ses titres Magic, Faut pas rêve et surtout Où sont les femmes? mais aussi grâce à ses collaborations avec le musicien Jean-Michel Jarre. Patrick Juvet est devenu une figure emblématique de la musique et a représenté la Suisse au Concours Eurovision de la chanson avec son tube, «Je Vais Me Marier Marie », en 1973.

Source chanson : youtube


Dans les années 1980, le musicien décide de s’installer aux États-Unis. Il y rencontre les producteurs Henri Belolo et Jacques Morali. Ensemble, ils créent les albums I Love America (cosignés par Victor Willis, leader des Village People) et Lady Night avec lesquels il se produit sur la scène de l’Olympia. Après plusieurs années de succès, l’artiste s’est retiré de l’industrie musicale dans les années 1990. Interviewé par Gala en 2016, le chanteur avait révélé les détails de sa retraite paisible en Espagne, où il se sentait serein même si il n’avait «ni femme, ni chien, ni chat» pour l’accompagner. Lorsqu’il a déclaré avec humour qu’il «avait survécu à tout» (il a subi un accident vasculaire cérébral en 2011), il a confié qu’il ne ressentait plus le besoin «vital» de composer des chansons. “Les concerts, oui, je m’ennuie beaucoup si je n’en ai pas, mais je ne veux plus créer. Et surtout, je ne peux plus le faire.”

Source de l’article: pure people

Source photo : 20 minutes suisse

Vous aimerez aussi...