INTERVIEW DE STANLEY MILLER (PRESELECTION EUROVISION 2016 SRF/RTR)

L’interview qui va suivre est une exclusivité pour ce site, puisque William Luque a accepter que Chipper fasse cette entrevue. Je tiens à les remercier profondément. Un grand merci à toute l’équipe (Natascia da Prato un grand merci pour ta gentillesse et à Stanley Miller. Pardon pour le mal de tête que je t’ai causé en répondant à toutes ces questions).

 

chipper

 

 

1.Comment t’es venu l’idée de te présenter à la présélection Eurovision 2016 pour la Suisse ?

  • L’idée pour me présenter à cette présélection ne vient pas de moi , mais de William Luque, qui est le producteur et le compositeur de “Feel The Love”. Il m’a incité à m’inscrire, puisqu’au départ j’avais l’intention d’envoyer une de ses chanson à la présélection espagnole pour l’an prochain. Pour finir nous nous sommes décidés pour l’envoyer comme candidature pour la Suisse. Nous pensons que c’est une incroyable opportunité, indépendamment du résultat final de la chanson, afin que notre talent soit reconnu.

 

2. Tu es un artiste qui s’est déjà fait remarqué en Espagne. Crois-tu que le destin t’as bien traité ? Parles-nous de ta participation à Operacion Triunfo (l’équivalent en France de la Star Ac) ?

 

  • J’estime que le destin m’a bien traité. J’ai la chance de vivre de mon métier. Je me sens même privilégié. Mon passage à Operacion Triunfo a été un cadeau du destin. Il m’a donné l’opportunité de démontrer mon talent et mon amour pour la musique.

 

3. Ensuite, comme cela arrive avec de nombreux artistes dans ce genre de programmes, que s’est-il passé après ton passage à Operacion Triunfo ? Tu t’es présentés dans d’autres émissions ?

 

  • Après mon étape à OT, je ne me suis plus présentés dans d’autres programmes de télévision. Je pense que c’est déjà une grande chance que d’y être et ce n’est pas quelque chose qui se répète. J’ai eu l’opportunité d’aller jusqu’en finale. J’ai fait cela avec beaucoup d’empressement et de tout mon être. Je me sens très chanceux d’être dans un lieu précis, au moment précis. 

           Juste après mon étape OT, j’ai sorti un cd qui s’intulait “Funkytown” avec Vale/Universal, ce disque était rempli de covers     avec les meilleurs chansons des années 80. J’ai ensuite travaillé en tant que choriste pour Matinee Group, qui est une société qui organise des fêtes à travers le monde.

4. Et c’est ainsi que nous te retrouvons avec une nouvelle chanson qui est composée par un merveilleux auteur. Parles-nous de cette chanson. Comment te sens-tu lorsque tu la chante ?

 

  • Ma chanson est merveilleuse. Elle est composée et produite par William Luque. Les paroles sont de Natascia Da Prato. Ce morceau à un message pour le monde entier “Feel The Love”, pour résumé ce titre, transmet de bonnes vibrations et c’est de l’amour, de l’amour et encore de l’amour. Certaines personnes vont penser que c’est un message banal et très utopique. J’estime que c’est la seule chose qui n’est pas passé de mode depuis le début de notre terre. En plus, le logo du Concours Eurovision de la Chanson est un grand coeur ? Je me sens fier d’en être l’interprète. J’espère que ce morceau va inspirer d’autres personnes à aimer et ainsi une “union” pourra se faire  avec d’autres gens sur ce beau  message.

 

5. Cette question peut te paraître “bête”, mais je te la pose quand même. Comment te sentirais-tu si l’on t’annoncais que tu es qualifié pour aller à Zurich à l’Experten Check ?

 

  • Ce n’est pas une question “bête”,  je te rassure. Si cela arriverai cela serait merveilleux. Je serai l’homme le plus heureux du monde. Je me sentirai fier, une fierté que je n’arriverai pas à expliquer, mais je serai conscient aussi de la responsabilité que cela impliquerait. Je profite de cette opportunité pour dire à toute la Suisse, que si les gens me choisissent pour représenter ce pays au Concours Eurovision, j’irai préparé et avec l’envie de le gagner !!!

 

6. Tu aimerais représenter un pays qui n’est pas le tien dans ce concours ?

 

  • Bien entendu, je me considère comme un citoyen du monde, même si je ne suis pas né en  Suisse, j’arrive à ressentir ce que les gens de ce pays ressentent,  tout comme je l’ai fait en Espagne et dans n’importe quel pays. La Suisse est un pays qui au long de son histoire a accueilli beaucoup de gens de diverses nationalités qui fuyaient la guerre et la famine. C’est un pays ouvert et aimable avec les étrangers. Cela serait merveilleux de pouvoir représenter la Suisse et de faire carrière dans ce merveilleux pays.

 

7. Quand sortira le single de cette chanson ?

 

  • Je ne sais pas la date, mais c’est pour bientôt.

 

8. Des projets ?

 

  • Je ne m’arrête jamais. Je travaille en ce moment comme choriste et artiste dans des discothèques de Matinee Group et pour différents hôtels. Je suis également choriste pour des DJ dans des productions. Je vis de ma musique et de ma voix et c’est une sensation incroyable. L’endroit que la vie te donnes, où tu  seras populaire m’importe peu, il faut donner ce que tu as avec de l’humilité et du professionnalisme

 

 

 

Voici encore le clip de la chanson qui est défendu par ce grand artiste :

 

 

 

 

 

Merci encore Chipper et BONNE CHANCE !!!!

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire