QUI EST LE RESPONSABLE DU CHOEUR QUI CHANTE AVEC STANLEY MILLER ? (FINALE NATIONALE SUISSE EUROVISION 2016)

Ce site s’est approché du responsable du Zuriche Gospel Choir, Peter Werder,  et s’est intéressé à son groupe qui accompagnera Stanley Coock Miller, lors de la finale nationale suisse Eurovision 2016. Je  remercie, Peter, pour le temps qu’il a consacré pour le site Planeteurovision.

 

peter Werder

 

 

Je lui ai posé quelques questions :

 

  1. Depuis combien de temps le Zurich Gospel Choir existe-t-il et dans quelles circonstances a-t-il été créés ?
  • Ce chœur a été fondé en 2010, par moi-même avec Leyla Stuber. J’ai collaboré avec elle dans différents projets pendants de nombreuses années. La création de cette chorale c’est quelque chose de nouveau pour nous. Il a fallu faire des castings pour engagé des chanteurs, ce n’est pas une chorale d’amateurs. C’est important pour moi que ce soit une chorale de qualité. J’ai créer aussi cette chorale pour le fun. Je désire que les gens viennent dans ce groupe par plaisir. Le plaisir et le fun sont des choses indissociable pour moi. C’est un peu les idées que nous avons eu lorsque nous avons  créer cette chorale.

2. Comment est né le projet de faire les chœurs de Stanley Miller pour sa chanson “Feel The Love” ?

  • Stanley cherchait un chœur pour la chanson, pour créer une ambiance et un sens pour “Feel The Love”. Il a trouvé ce chœur et une connexion avec la Suisse. Nous avons décidé de travailler ensemble et c’est grâce à une recherche sur internet que Stanley nous a trouvé. J’ai demandé au chœur ce qu’il pensait de cette collaboration avec lui et ils ont bien aimé cette idée.

3. Estimes-tu qu’il faut avoir une bonne oreille pour faire partie de ton chœur ?

  • C’est une condition pour faire partie de ce chœur, oui. Pour le Concours Eurovision de la Chanson et surtout pour la télévision la qualité du direct de notre prestation est importante.

4. Expliques-nous, comment se déroulent les répétitions pour la chanson “Feel The Love” ? Est-ce que William Luque, qui est le        compositeur de ce thème, est quelqu’un d’exigeant pendant les répétitions ?

  • Nous avons surtout fait des exercices avec lui. C’était formidable ! Maintenant, nous répétons régulièrement cette chansons, mais sans lui !

5. Comment avez-vous appris la nouvelle de votre sélection dans la finale nationale suisse Eurovision 2016 ?

  • C’était une surprise ! Lorsque notre prestation devant le jury de l’Experten-Check s’est terminé, nous sommes rentrés et avons attendus les résultats depuis chez nous. Notre Whatsapp a explosé après l’annonce des résultats !

6. Quel effet cela te fais de passer devant les médias et que l’on te poses des questions sur ton chœur ?

  • Pour moi c’est surtout beaucoup de travail que de répondre à la presse et aux médias. Le plus important à présent ce sont les votes du public pour samedi prochain. Nous devons motiver les gens pour qu’ils votent pour nous par téléphone. Toute cette collaboration entre Stanley et le chœur a beaucoup intéressé les médias.  Nous avons eu  beaucoup d’interviews, par la suite. Cela nous aide, en vue de ce qui va se passer pour nous samedi prochain. C’est aussi de la publicité pour notre chorale, lors de nos futurs concerts et c’est aussi une source de motivations pour  nos chanteurs.

7. Parles-nous encore des projets du chœur (concert, disques, etc) ? 

  • Après la finale nationale suisse Eurovision 2016, nous avons pensé faire de l’art et nous engager en tant qu’acteurs dans un film à l’occasion d’une biennale. C’est complètement autre chose pour nous et cela est très intéressant.

 

En complément à cet article un reportage vient d’être publié  sur le site de la SRF,  avec quelques membres du Zurich Gospel Choir qui apparaissent lors de cet interview. Il vient d’être publié ce matin.

 

PORTRAIT DE STANLEY MILLER

 

 

Pour terminer cet article, je vous propose d’écouter la chanson interprétée par Stanley Miller “Feel The Love” qui participera à la finale nationale suisse de samedi prochain :

 

 

zurich gospel choir

 

 

 

Source : srf et zurich gospel choir

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire