LES BIOS : Le premier à y passer : Axel Hirsoux

Avec le début du printemps,  revient, comme l’an passé, le temps des bios de quelques artistes Eurovision que j’ai choisi.

J’essaierai d’en faire le plus possible, mais je préfère vous dire, que trouver des bios sur certains artistes de cette année relève de l’exploit.

J’ai choisi de vous parler d’Axel Hirsoux et de vous présenter cet artiste un peu d’une manière, qui je l’espère, vous plaira.

Axel Hirsoux est né un 26 septembre. Originaire de La Hestre (Hainaut). Il est secrétaire de direction dans une école à Courcelles (en Belgique). Il  à une tessiture vocale de ténor. 

Il est considéré comme le” Pavarotti wallon” en Flandre. Axel Hirsoux était strictement inconnu avant sa participation aux présélections pour l’Eurovision. Mais il affirme vouloir tenter de “rendre tous les Belges fiers” de lui, et puis vouloir aussi parfaire son néerlandais. Il espère ainsi devenir bilingue.

En Wallonie, le Hennuyer  avait déjà pris part à des émissions télévisées comme “Star Academy” et l’émission “The Voice Belgique” à la RTBF. Il y avait cependant été éliminé lors de la phase des duels.
“Cela fait 10 ans que l’on me dit que j’ai une belle voix, mais que je n’ai pas le physique approprié pour une carrière dans le showbiz. Je suis heureux que les Flamands croient en moi. Il ont jugé ma voix et ma chanson, pas mon physique”.
Pour se préparer à la demi-finale de l’Eurovision de la chanson, le 6 mai à Copenhague, Axel Hirsoux mettra son travail comme secrétaire de direction quelques temps en veilleuse. Ce sera d’ailleurs la première fois qu’il prendra l’avion, pour se rendre au Danemark en mai. “Je prendrai un Valium”, confie-t-il.
La chanson qu’il interprétera lors de la 1ère demi-finale du Concours Eurovision 2014, a été composée par un auteurs connu de l’Eurovision : Rafael Artesero. Qui participa déjà en 2012 avec la chanson de Lucia Perez “Que me quiten lo bailao”. 

Ce site a également publié un interview que vous pouvez suivre sur ce lien :


interview d’Axel Hirsous

Bonne chance Axel !




Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire