LA PREMIERE PHASE DE PRESELECTION POUR LA SUISSE EUROVISION 2016 VIENT TOUT JUSTE DE SE TERMINER (SRF/RTR)

Au moment où vous lirez cet article, la première phase de présélection pour la Suisse en vue du Concours Eurovision 2016, aura pris fin.

Un premier constat que je fais, qui est un peu similaire aux commentaires de l’an passée, c’est dans les dernières heures que le site de la esc-srf.ch a pratiquement explosé. 167  chansons se trouvent sur cette plateforme.

Des morceaux en veux-tu en voilà, il y en a. Et là c’est dans tout les genres, avec quelques “originaux”.Alors accroché vos ceintures. Voici le dernier résumé de la dernière semaine de présélections Eurovision 2016 pour la SRF/RTR.

Je commence avec les morceaux qui sont, à mon avis à éviter.

 

J’ai été surpris par la publicité qui a été faite pour ce groupe (qui pourtant présente un beau projet) au final c’est la déception. Un morceau certes original, mais sans qualités  musicales et un peu trop formaté pour un public dit de “fans”. Désolé, mais je n’adhère pas (le morceau a beaucoup de peine à démarrer et pour finir s’essouffle) :

 

Le groupe Geremein Sistesters feat. Alphorn-Trio Fröschental

 

 

 

Dans les sélections suisses nous avons depuis quelques temps des gens qui s’essayent au style “rock américains ’50’s”, et cela plait aux personnes qui regardent ces sélections. A mon avis un morceau peu intéressant, parce que déjà trop souvent vu. A mon avis aussi quelqu’un que nous  devrions retrouver dans les morceaux sélectionnés, mais qui n’ira pas en finale. Elvis sort de ce corps :

 

Daddy’s Sugar Girl interprété par Tommy King

 

 

Nous avons de grosses pointures, qui devraient à mon avis (et presque à coup sûr se retrouver à Zürich). Ce  groupe vient justement de Zürich. Un son très rock-fm, avec un soupçon de pop. De la musique actuelle, avec un groupe jeune. Des gens à suivre de près.. :

 

Sparrohs interprètent Caesar

 

Une forte personnalité qui se reflètent dans le morceau qui suit (bon en écoutant bien même dans le clip il y a quelques petits ratés), mais le style est très frais et la voix se marie bien avec la chanson. Un petit air de “Lena”. Une voix à suivre aussi… :

 

Pascale Salzmann interprète I Belong To You

 

 

Que cette catégorie de chansons sera convoitée. Des artistes à voix il y en aura. La toute dernière sera celle-ci. Un morceau sobre avec une voix qui à mon avis mérite que l’on s’y attarde. Rykka en vaut la peine :

 

Rykky chante The Last Of Our Kind

 

Dans la catégorie Quintet en voici un qui m’a laissé assez baba. Le mélange de voix est tout simplement surprenant (bon le clip est un peu moins). Il Volo n’ont qu’a bien se tenir, puisque le morceau pourrait être comparé à ce groupe, en plus moderne bien entendu :

 

Voxa interprète Her and Now

 

Je reste dans cette catégorie, avec un beau projet de personnes qui viennent de Berne. Je n’ose m’imaginer le nombre d’heures que ce groupe a répéter ces chansons  pour arriver à ce résultat. Un morceau très représentatif de comment est la Suisse avec ses cultures, ses villes et ses langues ! Rien que pour leur originalité je les inviterai à Zürich. Un morceau très pop et rock à la fois ! :

 

Groupe FraktionsZwang et ils chantent Diversity

 

L’ édition 2016 aura son sosie de Loreen, du moins en ce qui concerne la voix. C’est une soleuroise qui s’y colle cette année, mais là aussi, j’ai de la peine à m’imaginer que cette fille répètera, ne serait-ce que ce morceau tel quel sur scène. (et qu’est-ce qu’elle crie !).  En tout cas bien essayé, le son pop-électronique est bien là :

 

Anna King chante Heartbeat

 

Je terminerai par les “revenants” eurovision. Et il y en a. Peut être moins visibles que les autres années, mais ils sont bien là. Le premier qui se frotte à la présélection suisse est Omar Naber. Un morceau sans grande prétention, qui devrait néanmoins plaire à ses fans, mais qui n’ira pas plus loin :

 

Omar Naber interprète Take Me Far

 

Michael James, un des plus fidèles concurrent des sélections suisses. Un morceau décevant, sans accroche. Désolé, c’est même monotone, trop monotone :

Michael James chante Wrong answers

 

Patrick Scott, là j’adhère pas non plus, un morceau également trop calibré “fans”. J’accroche pas non plus et le mélange ethnique  “Moyen-Orien” qui  risque de faire des étincelles dans une finale nationale eurovision suisse. Mais c’est vrai que le morceau sans le bout ethnique aurait été plus réussi :

 

Patrick Scott feat. Abdullah Alhussainy chante No Boundaries

 

C’est avec cet article que je vous retrouve dans le courant du mois de novembre, voir décembre pour connaître les noms des sélectionnés pour l’Experten Check de Zürich.

 

 

 

grosse

 

 

 

A très bientôt !

 

 

 

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire